37, étoiles filantes, Jérôme Attal

37 étoiles filantes jérome attal Librairie maruani[Dédicace le jeudi 18 oct. 2018, à 18h]

Année 1937, à Paris. Giacometti a un accident de voiture : une américaine dans une voiture américaine lui a écrasé le pied et cassé le métatarse. Tout n’irait  pas si mal pour le peintre bohème et volubile, entouré et choyé par les belles infirmières, il joue les charmeurs. Ce qui n’est pas du goût d’Isabel, qui, pour se venger et l’obliger à sortir de son petit royaume hospitalier lui révèle que Sartre dirait de lui « Il est ENFIN arrivé quelque chose à Giacometti ! ». L’égo du peintre est touché, piqué, attisé, c’est décidé : il sort de cet hôpital et va casser la gueule de ce sale écrivailleur ! Lire la suite

L’automne à Pékin, Paul et Gaëtan Brizzi

automne pekin brizzi vian futuropolis(Dédicace le 22/09/18 à 15h)

Construire une voie ferrée au milieu du désert ? Quelle étrange idée… surtout quand elle doit passer sur des vestiges historiques et au milieu du seul hôtel au milieu du sable (et qui loge toute l’équipe de construction du chemin de fer)…

Des personnages loufoques, des situations absurdes, un univers déjanté : tous les ingrédients propres à Boris Vian, qui par le rire dénonce les travers de le manque de logique de l’humain.

Lire la suite

Rencontre avec Frédéric Chouraki et Stéphane Trapier

dédicace chouraki trapierRencontre le jeudi 8 février 2018, à partir de 18h.

Frédéric Chouraki, auteur à l’humour juif ravageur et Stéphane Trapier, illustrateur qui croque avec dérision et esprit seront tous deux présents à la librairie pour présenter leur ouvrage en commun  » La France qui glande » Lire la suite

Une bouche sans personne, Gilles Marchand

Un comptable plabouche sans personnenqué dans sa routine, son petit appart parisien, sa petite vie solitaire, ses habitudes rassurantes, et derrière son écharpe, se raconte.
Ça paye pas de mine au début. On se laisse faire. L’écriture est fluide, sympa. Le regard sur les autres est juste ce qu’il faut de piquant, méfiant, et drôle, et triste. On sent évidemment le truc plus profond qui vient titiller la curiosité.
Parce que le type, il cache un truc sous son écharpe, une malformation, une cicatrice, une plaie. Quelque chose de Secret, du passé enfoui.

Il retrouve ses potes tous les soirs, ou presque, au café. Quatre solitaires qui boivent des cafés arrosés de whisky, discutent (ou pas), tapent le carton (ou pas), se confient (peu). Lisa, la barmaid si jolie et pleine d’attentions. Thomas, qui croit avoir des gosses qu’il n’a jamais eu. Sam qui reçoit des lettres de sa mère décédée.
Le comptable, lui, ne s’est jamais confié sur rien de sa vie privée. En 10 ans. Ils n’ont jamais rien demandé. Puis un jour, l’écharpe se retrouve imbibée de café. Il ne peut envisager de l’ôter, il préfère fuir.
Quand il reviendra au bar, les questions vont surgir. Et… il va se décider à parler. A raconter. Se raconter. Lire la suite

Les Cannibales Lecteurs – coups de cœur de juin.

Les Cannibales Lecteurs sont un groupe de jeunes lecteurs (de 9 à 15 ans environ) se réunissant à la librairie et parlant des livres qu’ils ont lu et particulièrement aimé.
On retrouve tous les styles : aventure, fantastique, humour, drame, quotidien…

Un corner dans la librairie est dédié à leurs coups de cœur, les livres y sont mis en avant, accompagné de leurs mots.

Principalement organisé par Isabelle, le Club est ouvert à toute inscription (demandez des renseignements à la librairie ou par la section contact du site), il se déroule généralement un mercredi de 14h30 à 15h30, et quelques samedis de 11h à 12h.

Voici leurs dernières lectures : Lire la suite