Le ghetto intérieur, Santiago H. Amigorena

Vincente , d’origine polonaise s’installe à Buenos Aires à la fin des années 20.Laissant sa mère et son frère, il assiste de l’autre côté de l’Atlantique à la montée du fascisme, au quartier juif devenu un ghetto. Vincente au fil des pages sombre dans le silence .De son exil, il ressent culpabilité, incapacité à agir, à délivrer sa famille de la barbarie qui les attend. Des rares lettres qu’il reçoit de sa mère, Vincente ne peut  ressentir que sa propre impuissance allant jusqu’au désir de mort. Santiago H. Amigorena décrit avec justesse les sentiments dévorant de tristesse  d’un homme enfermé dans le silence de plus en plus noir, si loin, à l’abri mais complètement désarmé.

Edition P.O.L (2019)

Le parrain et le rabbin, Sam Bernett

parrain rabbin bernett cherche midiNous sommes en Italie pendant la deuxième guerre mondiale plus exactement le 15 Novembre 1943, à Milan. Dans une école juive se trouvent 20 jeunes gens entre 10 et 17 ans, plus leurs  professeurs,  ils sont en clandestinité car l’école est fermée.
Ils doivent fuir et passer la frontière Suisse pour avoir une chance de survivre au génocide. Les Allemands sont en pleine déroute, ils massacrent et détruisent tout sur leur passage.
En parallèle, à New-York,  le Rescue Committee  fait tout pour sauver les juifs d’Europe.  La nouvelle tombe, il faut porter une action pour sauver ce groupe. Mais comment faire ? Après moult polémiques, la décision est prise. Ils vont faire appel à la Mafia, mais qui, où et comment faire? Lire la suite

Rencontre lecture avec Louis-Philippe Dalembert

dedicace dalembert wespieser

Rencontre avec Louis-Philippe Dalembert, le vendredi 21 avril 2017 à 18h30

Lire la suite

Chroniques culinaires à Jérusalem, Claire Bastier

rencontre claire bastierRencontre le Jeudi 13 octobre 2016, à 18h30

Lire la suite

Un cheval entre dans un bar, David Grossman

un cheval entre dans un bar, david grossmanSur le thème de la disparition d’un être cher, le roman de David Grossman est organisé autour du one-man show de l’humoriste Dovalé Grinshtein, clown torturé.
Entre dérision, sarcasmes, plaisanteries salaces sur la Shoah et blagues comiques, il provoque son public dont les rires sont mêlés de dégoût et de crainte.
C’est sa propre histoire qu’il met en scène. Et cette histoire est trop poignante pour faire rire. Lire la suite