Shuggie Bain, Douglas Stuart

Glasgow, années 80, Agnès est une belle femme, toujours très apprêtée, qui ne baisse jamais les yeux, et ne se laisse jamais décontenancer. Après avoir fuit un mariage bien fait, mais trop ennuyeux pour elle, et trop petit bourgeois, elle espère vivre la grande vie, passionnée et passionnante avec le charismatique Shug Bain. Mais… voilà, elle a déjà deux enfants de son précédent mariage qu’elle ne parvient pas à abandonner, et elle se rend rapidement compte qu’elle est une conquête parmi tant d’autres pour le chauffeur de taxi aux yeux de braises.

Et voilà qu’un beau jour Shug, lui promettant un nouveau départ, la lâche elle et ses trois enfants (car le tout jeune Shuggie Bain est né de leur union entre temps) dans un quartier ouvrier (Sighthill) où le chômage est partout, où les maisons suintent l’humidité, où le paysage est sombre de la présence des terrils à l’abandon.

Agnès, le front toujours altier et la tenue impeccable détonne dans ce lieu, subissant les quolibets des commères alentours, et peinant à joindre les deux bouts, elle sombrera rapidement dans l’alcoolisme…

Douglas Stuart signe un roman magistral, une saga familiale intense, percutante. L’atmosphère est rude et en même temps pleine d’une véritable tendresse pour cette famille qui s’accroche coûte que coûte à l’existence.

Le personnage du jeune Shuggie est lumineux et plein de délicatesse dans ce monde tout en grisaille et en délabrement ; une relation intense et très belle, dans le don complet de soi, le lie à sa mère. Une relation magnifique et dévorante, qui dévoile les mécanismes de l’emprise.

Un prix Booker Prize amplement mérité pour ce premier roman, aux résonances autobiographiques.

Editions Globe (Août 2021)

Lire la suite

Une soupe à la grenade, Marsha Mehran

une soupe à la grenade, picquier, avis

Dans une petite bourgade d’Irlande où les jours sont rythmés par la pluie, les activités religieuses, les sorties au pub et les commérages, une vieille pâtisserie italienne est fermée depuis le décès du patron.
Mais un jour, une lumière filtre à travers les volets clos, et surtout, des odeurs étranges, inconnues, exotiques, flottent tout autour.
Trois sœurs iraniennes ont repris l’affaire, bien décidées à apporter les saveurs de leur cuisine à leur nouveau voisinage, bien décidées à démarrer une nouvelle vie.

Car les trois sœurs ont un passé violent et plein de secrets qu’elles espèrent avoir laissé dans l’Iran du Shah.

Seulement, si certain.es sont tout de suite attiré.es par la délicate cuisine persane, d’autres voient d’un très mauvais œil leur emménagement.

Mais personne ne sera indifférent.e à leur présence, d’autant plus que leurs rouleaux de dolmas à l’aneth ou leurs baklavas fondants, semblent avoir le pouvoir de réveiller les papilles et les rêves enfouis.

Lire la suite

Le doute, S.K. Tremayne

le doute, s.k. tremayne, presses de la citéLe couple idéal, Sarah et Angus, avec leurs petites filles adorables, les jumelles Lydia et Kirstie. Un terrible accident. Lydia décède. Le chagrin semble insurmontable. Angus se met à boire. Sarah devient distante. Kirstie s’isole. La famille se délite.

Héritier d’une île et d’une petite maison au fin fond de l’Écosse, Angus pense avoir là la solution pour repartir de zéro avec sa femme et sa fille.
Mais rien n’est facile. Et Kirstie a un comportement parfois très étrange, prenant l’identité de sa sœur décédé, pensant être elle. Le doute s’installe : et si ses parents s’étaient trompés ? S’ils avaient déclarés décédés la mauvaise jumelle ? Lire la suite