Mortepeau, Natalia Garcia Freire

Une famille tranquille, dans un milieu austère, rural et rude, mais qui s’en sort. Un beau jardin entretenu par la mère, un niveau de vie précaire mais tenu par le père avec intelligence. Une famille simple et soudée.
Jusqu’à ce qu’arrive deux hommes, grands, vêtus de noir, taiseux, à l’allure rustre, qui dégagent force et autorité.

Ce sont deux frères, qui cherchent un refuge pour la nuit, installent leurs chevaux épuisés dans l’étable et vont petit à petit s’immiscer dans l’existence de cette famille.

Un roman troublant, dérangeant, à l’atmosphère gothique, très proche de la fable.

On pense, comme le dit la présentation à Shirley Jackson, ou Daphné Du Maurier. La violence est avant tout psychologique, et entrainera les personnages dans une histoire dont aucun ne sortira indemne.

Lire la suite

Le temps qu’il fait à Middenshot, Edgar Mittelholzer

Middenshot, une petite ville où il pourrait ne rien se passer. Mais, dès le départ, l’auteur crée une ambiance étrange, soumise aux bourrasques, où forcément… les secrets vont se dévoiler.

Il y a Mr. Jarrow, qui depuis un accident, est convaincu que sa femme est morte, et ne s’adresse à elle qu’à travers des séances de spiritisme, accompagnée de sa fille Grace.

Grace, d’une bonne trentaine d’années, vit toujours avec ses parents, lien solide et monocorde entre ses deux parents. Elle prend sur elle et supporte les manies morbides et les remarques acides de son père, se permettant quelques rêveries à propos de son voisin, le cinquantenaire Mr. Holme.

Mr. Holme, ancien policier, ne serait pas contre un peu de compagnie, et la tranquille Grace Jarrow ferait certainement une bonne compagne, mais il passe tant de temps, et presque tout son argent, à entretenir ses serres, et à attendre la floraison d’une orchidée exotique.
Et puis, il y a Hyacinthe, la jeune femme pulpeuse et brusque qui vient faire le ménage chez lui…

Lire la suite

Le chien noir, Lucie Baratte

le-chien-noir_lucie baratte

Une jeune et jolie princesse, Eugénie, vit recluse dans son château. Elle est retenue enfermée par son père, le Roi Cruel, à la discipline de fer, qui ne supporte aucun écart de son peuple ou de sa propre fille, écrasant tout le monde sous une montagne de décrets.
Voulant se débarrasser de cet élément de désordre, il est prêt à donner sa fille au premier qui traversera le pont et aura une fortune plus élevée que sa dot.

Au bout d’un certain temps et d’un temps certain se présente un roi. Il n’est connu de personne, vient d’un pays si lointain que le Roi Cruel n’y a jamais imposée sa soif de conquête. Le Roi Barbiche est étrange, très sombre, il est très mystérieux et entourée d’une aura de brutalité, alors qu’il se montre assez compréhensif, patient et doux envers Eugénie. Lire la suite