Avant que le monde ne se ferme; Alain Mascaro

« Cette beauté, il la recueillait en lui au fil des chemins, il s’en nourrissait. Pourtant il savait qu’un jour elle lui serait retirée »

Lire la suite

La femme de pouvoir, Eric Découty

Début des années soixante-dix, Simon Kaspar, jeune inspecteur entré à la Brigade  mondaine, cherche à élucider le triste meurtre de trois prostituées à Paris. 

Lire la suite

La carte postale, Anne Berest

Myriam née Rabinovitch a reçu en 2003 une étrange carte postale représentant l’Opéra de Paris. Son émetteur est anonyme. Au verso sont inscrits les noms de ses parents, de son oncle et de sa tante, assassinés à Auschwitz en 1942. Vingt ans plus tard, sa fille et sa petite fille décident de remonter le temps et de plonger dans l’histoire de cette famille juive originaire de Moscou qui, après être passée par la Lettonie et la Palestine, avait choisi d’aller vivre à Paris.

Lire la suite

L’appel du cacatoès noir, John Danalis

John Danalis décide de reprendre des études, il choisit de suivre un cours sur la culture et l’histoire des aborigènes.
Pendant un cours, il annonce que sa famille détient un crâne aborigène depuis son enfance. Un crâne posé tranquillement sur une étagère, parmi tout le bric à brac que son père accumule au fur et à mesure des années.
Face à l’assistance horrifiée, il prend soudainement conscience de tout ce que cela veut dire sur sa famille, mais surtout sur l’histoire de son pays.

Lire la suite

Des vies à découvert, Barbara Kingsolver

Deux récits parallèles se répondent, s’alimentent, se font écho : celui de Mary Treat, scientifique botaniste, et entomologiste célèbre du XIXe siècle, et celui de Willa Knox, journaliste au chômage prise dans les filets d’une vie qui s’écroule.
Deux périodes qui se font incroyablement écho avec ce qui se passe aujourd’hui, avec le gouvernement actuel américain.

Tout se passe à Vineland (New Jersey), une ville utopiste, créé par Charles Landis, société utopique sans alcool basée sur l’agriculture et la pensée progressiste. Un lieu où la société aurait du mieux vivre, mais où les inégalités sociales et la fermeture aux idées modernes vont creuser les écarts, au profit du promoteur politicien Landis.

Le parallèle entre Landis et Trump est plus que frappant : la mégalomanie, la fermeture aux théories scientifiques, la priorité aux riches… et l’aveuglement face aux problèmes sociétaux. Les descriptions de l’un, les sous entendus sur l’autre, sont très grinçants.

Lire la suite