Eichmann à Buenos Aires, Ariel Magnus

Décidément la capitale de l’Argentine est tendance ! 
Après les déambulations en compagnie de Marcel Duchamp narrées par Benoît Coquil dans Buenos Aires n’existe pas (éditions Flammarion), le livre d’Ariel Magnus nous conduit une nouvelle fois dans les rues de la capitale argentine.

Toutefois, dans ce roman, l’Argentine revêt son côté sombre. Buenos Aires abrite de nombreux nazis mêlés à des réfugiés juifs.

Ariel Magnus revient sur Eichmann, ce personnage diabolique de la seconde guerre mondiale responsable de la logistique  de la solution finale et capturé par le Mossad en 1960.

Ce livre est un roman très bien documenté comme l’avait fait Hannah Arendt.
Il dresse le portrait d un criminel nazi obéissant qui ne regrette rien. En effet ses pensées sont noires et terriblement glaçantes.

Lire la suite

Buenos Aires n’existe pas, Benoît Coquil

Ce livre raconte l’arrivée de Marcel Deschamps à Buenos Aires. En effet en 1918, celui-ci, artiste reconnu, décide de quitter New York. On est à la fin de la première guerre mondiale. Il va disparaître pendant 9 mois.

L’auteur part à sa rencontre pour enquêter sur la vie de ce personnage énigmatique.
Une  balade urbaine et artistique dans une Argentine qui connaît sa grande révolution et sa vague d’immigration européenne.
Benoît Coquil nous fait déambuler dans la ville, entre rendez-vous manqués de Marcel Duchamp avec Jorge Luis Borges et le déploiement des idées du cubisme.

Un livre à conseiller pour les amoureux de l’art contemporain et du voyage.

Editions Flammarion (août 2021)

Lire la suite

Une nuit après nous, Delphine Arbo Pariente

C’est l’histoire d’une femme qui se penche sur son passé grâce à une rencontre.
Mère de famille et amoureuse de Paul, son mari, Mona rencontre Vincent, professeur de Thai Chi. Grâce à cette relation platonique, elle se confie ; ses souvenirs longtemps enterrés se ravivent.
Petite fille, elle raconte l’histoire de trois générations : de sa grand-mère juive tunisienne, quittant en 1960, une valise à la main, pour un grand voyage, son pays natal, de sa mère timide, mariée au frère de sa meilleure amie Joëlle, de Mona persécutée par son père par la suite incestueux, qui lui enseigne le vol à l’étalage, qu’elle exécute pour lui plaire.

Avec une mère impuissante et déprimée, la construction de Mona est sombre « elle comprend que son père a tout pris, lui a pillé la beauté, défie l’honneur, désintègre le désir, il n’a rien laissé du goût des pralines » 

Lire la suite

Une soupe à la grenade, Marsha Mehran

une soupe à la grenade, picquier, avis

Dans une petite bourgade d’Irlande où les jours sont rythmés par la pluie, les activités religieuses, les sorties au pub et les commérages, une vieille pâtisserie italienne est fermée depuis le décès du patron.
Mais un jour, une lumière filtre à travers les volets clos, et surtout, des odeurs étranges, inconnues, exotiques, flottent tout autour.
Trois sœurs iraniennes ont repris l’affaire, bien décidées à apporter les saveurs de leur cuisine à leur nouveau voisinage, bien décidées à démarrer une nouvelle vie.

Car les trois sœurs ont un passé violent et plein de secrets qu’elles espèrent avoir laissé dans l’Iran du Shah.

Seulement, si certain.es sont tout de suite attiré.es par la délicate cuisine persane, d’autres voient d’un très mauvais œil leur emménagement.

Mais personne ne sera indifférent.e à leur présence, d’autant plus que leurs rouleaux de dolmas à l’aneth ou leurs baklavas fondants, semblent avoir le pouvoir de réveiller les papilles et les rêves enfouis.

Lire la suite

Simone, Léa Chauvel-Lévy

[Dédicace le 25 septembre à partir de 15.30]

Simone Khan est une jeune femme de la bourgeoisie parisienne des années folles. Très éloignée de la mentalité et de la classe sociale d’André Breton, fiancée à Voldmor, elle est manifestement attirée par l’auteur des champs magnétiques.
Avec Aragon, Eluard, Tzara, les peintres du Montparnasse, elle sera la muse du maître du dadaïsme.

Une histoire d’amour intime joliment écrite empreinte de passion et de déchirement, de déclarations amoureuses comme  » vous me manquez alors que vous êtes face à moi » selon A.Breton, des promenades dans le Paris de St Germain des près, les rendez vous à la librairie rue de l’Odéon et au Lutétia .

Mêlant la littérature et l’art, l’histoire de l’après guerre, Léa Chauvel-Lévy signe un premier joli roman aux amours impossibles.



Editions de l’Observatoire (Août 2021)

Philosophe de formation, journaliste, Léa Chauvel-Lévy est aujourd’hui directrice artistique. Simone est son premier roman.