Éden, Monica Sabolo

eden monica sabolo gallimardUn coin perdu, pauvre, une réserve. On ne sait pas où. On sait l’isolement, le huis clos d’une petite ville, les rumeurs qui vont avec, les regards en biais.
Il y a la forêt, immense et belle, encore imprégnée de mystère, de sombre, de magie.
Il y a les blancs et leur machines à déforestation acharnée.
Il y a le lycée.
Il y a la grosse autoroute qui traverse la ville.
Il y a le Hollywood, le bar où les ouvriers viennent boire plus qu’il ne faut.

Et Nita.
Qui s’ennuie un peu. Qui rêve de la prendre cette autoroute. Qui a sa vie monocorde.
Puis débarque Lucy. Avec son père, ils emménagent dans l’ancienne caserne de pompiers. Ils viennent de la ville.
Lucy est solitaire. Elle ne parle à personne, et personne ne lui parle vraiment. Ni les blancs ni les indigènes.
Lucy est double. Elle a toujours dans son sac une tenue de rechange, une jupe très courte, un tee shirt moulant, du maquillage. Loin du regard de son père, elle se métamorphose. Et elles parlent aux hommes. Ou les hommes lui parlent. En tout cas… très vite sa réputation est faite.
Mais Nita est aimantée, intriguée.
Parfois Lucy va dans la forêt. Un jour elle l’y entraîne et lui montre d’étranges symboles suspendus dans les arbres. Nita ne comprend rien. Lucy retourne à sa solitude.
Puis… des hommes, blancs, se font agresser par une immense, poilue, puissante, bestiole. Comme un être de la forêt, il déchiquète et disparaît dans l’obscurité.
Puis… un jour Lucy disparaît. Panique.
(Il arrive que ce soit des indigènes qui disparaissent, mais ça, tout le monde s’en fout.)
Une blanche. Il faut la retrouver.
Retrouvée. Violée. Muette.
On accuse l’indien. Lire la suite

Rencontre avec David Foenkinos

Rencontre du 3 mai 2018

L’auteur de La délicatesse et Charl4512otte est venu à la librairie pour la sortie de son dernier livre : Vers la beauté (éditions gallimard).

Antoine Duris était professeur aux Beaux Arts de Lyon. Devenu gardien au musée d’Orsay, assis toute la journée face au portrait de Jeanne Hébuterne par Modigliani, il suscite le mystère : qu’est-ce qui a pu bouleverser la vie de cet homme ?

Rupture avec sa compagne.
Drame entouré de mystère vécu par Camille, une de ses jeunes étudiantes au destin proche de celui de Charlotte Salomon (peintre pour laquelle Foenkinos a consacré un roman).

Un roman dédié à la beauté et à l’art, pimenté de suspens.

 

 

Rencontre avec Hakim El Karoui

Rencontre avec Hakim El Karoui, le 8 mars 2018.

affiche dédicace el karoui-page-001Hakim El Karoui a pris le parti d’évoquer l’Islam de manière à la fois très documentée, sans parti-pris, et très pragmatique. Le résultat est exemplaire et bouscule bien des clichés.

Hakim El Karoui ne cache pas que des problèmes demeurent. Pour autant, le modèle d’assimilation « à la française » fonctionne beaucoup mieux qu’on le dit, et l’islam doit être en France, selon ses dires, une religion comme les autres.

Lire la suite

Rencontre avec Javad Djavahéry

Rencontre le 18 mai 2017 avec Javad Djavahéry, pour son livre Ma part d’elle, aux éditions Gallimard.

 

Tango de Satan, László Krasznahorkai

tango de satan[Poche]

Au fin fond de la Hongrie rurale, une ferme collective est en train de péricliter. Les habitants sont perdus, mornes, inquiets, et rêvent d’un impossible échappatoire. Quitte à trahir son plus proche voisin. Un matin, deux anciens habitants reviennent, avec eux renaît l’espoir de partir pour un ailleurs meilleur… mais peut-on leur faire confiance ? Lire la suite