Love me tender, Constance Debré

constance debré love me tender flammarionConstance a quitté son mari depuis plusieurs mois, ils gardent une relation cordiale (parfois ambiguë quand Laurent, l’ex, essaye encore de coucher avec elle), se partagent équitablement la garde du fils Paul (8 ans). Puis Constance annonce, comme si ce n’était pas évident avec sa nouvelle dégaine asexuée, ses cheveux courts, son air androgyne, qu’elle est lesbienne.
Et là.
Laurent se braque.
Et la sépare de son fils.

De là, Constance va aller encore plus loin dans la rupture avec sa vie d’avant, cette vie vide de sens, où l’on se perd dans un million de choses. Elle lâche tout : appart, fringues, livres… Elle squatte à droite et à gauche, chez des potes, des amantes, des chambres d’hôtel.
Elle ne voit jamais son fils, elle commence une longue et pénible démarche pour avoir droit de visite, de moments. Laurent ne laisse rien passer, ne lâche rien.
Constance mâche son chagrin, l’avale, le garde collé au fond du ventre, et vit.
Elle nage, elle baise, elle écrit. Lire la suite

L’hiver du mécontentement, Thomas B. Reverdy

hiver du mécontement reverdy flammarion avis critique chronique dédicace signature rencontre[Rencontre le samedi 24 novembre 2018, 16h]

Prix Interallié 2018.

Londres, 1978-1979.
Des manifestations, des grèves, la ville ralentit, puis est paralysée. En plein hiver. Les poubelles s’entassent dans les rues, les problèmes de transport provoquent de tels retards que les londoniens ne travaillent plus que quelques heures par jour. Tout le monde finit par prendre un nouveau rythme. Tout le monde attend que quelque chose change, que quelque chose se passe.

Londres, hiver 1978-1979, punk rock, rage de vivre, envie de bouleversement.
Sid Vicious assassine Nancy Spungen, à sa sortie de prison il se suicide d’une overdose. Les Sex Pistols disparaissent, The Clash sont là. Et Joy Division. Moins violents, mais pas moins sombres.
Londres se meurt, se révolte, sent la rage de vivre et les poignets liés dans une société où il n’y a pas d’avenir. No Future. Lire la suite

Rencontre avec Mélanie Sadler

melanie sadler dédicace

Rencontre le 12 avril 2018

Mélanie Sadler, spécialiste de l’histoire argentine, fait vibrer la voix de Barbara Davalo, une jeune femme qui refuse les conventions, franchit les limites géographiques (découverte des quartiers pauvres) et corporelles (par le tango et l’amour).

Dans les pas de Barbara Davalo, éditions Flammarion

Lire la suite

Une vie minuscule, Philippe Krhajac

vie minuscule khrajac[En dédicace samedi 17 mars 2018, à 16h]
Phérial a quatre ans quand il arrive pour la première fois dans un orphelinat. C’est avec ses yeux d’enfant qu’il découvre l’endroit. Tant de choses à découvrir en ce lieu, il ne connaît personne et pourtant l’espoir est là.
Malgré les obstacles, il va traverser son enfance en se construisant doucement. Du premier abandon de sa famille, celles successives des familles d’accueil et des retours incessants à l’orphelinat, il va se construire avec l’espoir qu’un jour il retrouvera sa mère, mais ce n’est pas sans douleur.
De ce parcours plein d’écueils, trois femmes auront leur importance et lui donneront une certaine construction, par contre dans d’autres familles il sera abusé et maltraité.
De ces errances subies, il  finira un jour peut être à devenir un homme comblé ?
Editions Flammarion (03.01.2018)

 

Rencontre avec Thi Bich Doan

dédicace Thi BichRencontre du 13 février 2018.

Après douze ans de recherches scientifiques et vingt ans de pratique méditative, Thi Bich Doan décide de prendre un virage et de vivre en pleine conscience pendant un an. Elle quitte Paris, amis, appartement et travail pour entamer un voyage intérieur, avec pour seule règle de ne rien programmer et ne rien décider. Son périple à travers le monde l’amène à traverser des joies et des épreuves qui lui feront comprendre l’essence du véritable lâcher-prise. Lire la suite