Stupor Mundi, Néjib

stupor-mundiHannibal Qassim El Battouti est un grand savant qui a été chassé de Bagdad pour des raisons religieuses.
Avec sa fille Hodes et son esclave masqué, il recherche la formule chimique de la photographie. Il se réfugie en Italie au fin fond de l’épouille, dans un des châteaux de Frédéric II. Frédéric II surnommé  Stupeur du monde qui est un très grand érudit. Mais pour avoir l’accès à la bibliothèque de l’empereur  Qassim doit lutter contre beaucoup d’ennemis et un bibliothécaire zélé qui lui refuse l’entrée de la bibliothèque sans l’aval de l’empereur. Heureusement sa fille qui a une très grande mémoire l’aide à retranscrire le fameux manuel sur la photo d’Alhazen : « Kitab el Manadhir el Thani ».

Sur une intrigue moyenâgeuse du XIIIe, Néjib, avec son illustration très contemporaine,  nous retranscrit cette période obscure du moyen-âge  où la religion a le pouvoir, et où le savoir ne doit pas se transmettre.

Gallimard jeunesse (08.04.2016)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *