Jolis jolis monstres, Julien Dufresne-Lamy

Dans un dialogue en « je » et « tu », deux générations de laissés pour compte se racontent et se réinventent en mettant au défi les frontières du genre, de la race et de la famille.

Dans les années 80, Lady Prudence est un des plus jolis « monstres » de la côte est des Etats-Unis, aux côtés des Angie Xtravaganza, RuPaul, Paris Duprée, Willi Ninja et toutes ces drag-queens légendaires révélées pour certaines dans le film-documentaire Paris is Burning. Mais le monde merveilleux des cabarets, bals et copines pour la vie est rincé par la pauvreté, le racisme, l’homophobie et le sida. Quarante ans plus tard, la Lady est redevenue James et se fait le confident et mentor de Victor, jeune père de famille et ancien taulard qui a tout quitté pour faire des stand-ups en robe et talons hauts…

A travers ces portraits hauts en couleur, Julien Dufresne-Lamy peint tout un tableau de la culture gay underground aux Etats-Unis, avec ses Maisons, ses compétitions, ses paillettes et son rayonnement, mais aussi sa rage, sa folie et son combat contre la maladie, la violence, la xénophobie et la solitude. Une jolie jolie fresque de monstres gracieux, magnifiques, éternels.

Editions Belfond (2019)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.