La poupée de Kafka, Fabrice Colin

la poupee de kafka fabrice colinL’histoire de Kafka, de la petite fille et de la poupée, a déjà fait couler beaucoup d’encre. On la retrouve dans des témoignages « J’ai connu Kafka » et dans « Brooklyn Folies » de Paul Auster notamment.

Une petite fille dans un parc, inconsolable d’avoir perdu sa poupée. Franz Kafka, ému par l’enfant, lui dit que sa poupée n’est pas perdue, mais en voyage et qu’elle lui a même écrit une lettre, qu’il promet de ramener le lendemain à la petite fille.
Kafka, chaque jour, écrira une lettre pour faire oublier la peine de l’enfant.

Mais voilà, les lettres ont disparue. Et sont l’objet de la fascination des plus mordus kafkaïen, notamment …

Universitaire isolé dans ses bouquins, il ne prête guère attention à sa femme et sa fille, qui s’éloignent.
Mais… Machine aime son père, malgré toutes les peines et la solitude. Et va partir à Berlin, sur les traces de ces lettres. Sur les traces de la petite fille.

La poupée de Kafka raconte l’histoire de solitudes qui se rencontrent, de gens enfermés dans une incommunicabilité protectrice et confortable, mais étriquée. Et qui va peu à peu se briser au contact des uns et des autres.
Un livre construit comme un roman plein de suspens, autour des lettres et des êtres. Avec des phrases d’une vérité et d’une force troublantes sur les rapports humains, les mensonges, les concessions, les manipulations, les secrets… et la tendresse, l’amour caché.

Actes Sud (06.01.15)

5 réflexions au sujet de « La poupée de Kafka, Fabrice Colin »

  1. Hello !
    Trouvé l’article et bien aimé l’histoire. En revanche, rien à faire pour l’émoticone… 🙁

    J’essaie encore, on verra bien ! <3

    Sophie

  2. Une histoire troublante et envoutante, qui se joue à 4 et se dévore comme un polar. Une belle sensibilité, et un mystère délicieux, une légende qui nous entraine au début du siècle dernier. Les retours au passé rythment ces pages et vont peu dénouer à la fois le mystère de la rumeur, mais aussi les liens perturbés qui désunissent les 3 personnages principaux, sous le regard de Kafka. Un moment hors du temps. <3

    • Après tirage au sort, sans contrôle d’huissier, c’est Faribault qui l’emporte !
      Livre à récupérer à la librairie dès mercredi 2 mars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *