Fugitive parce que reine, Violaine Huisman

Dans ce premier roman autobiographique, coup de poing et coup de coeur, Violaine Huisman trace une véritable ode à la mère imparfaite.

Dans la lignée d’Albert Cohen avec son Livre de ma mère, l’auteure revient sur son enfance, pas tous les jours très roses, pour éclaircir, pour comprendre et peut-être dédouaner sa mère de ses erreurs, de ses failles.

Lire la suite

Les Funambules Mohammed Aissaoui

Qui sont ces funambules, les héros du roman de Mohammed Aissaoui ?

Le narrateur a quitté son pays natal à neuf ans, avec sa mère analphabète, qui a rêvé d’un avenir meilleur pour son enfant. « Ne pas écrire. Ne pas savoir écrire. Est-ce que quelqu’un sait à quel point ne pas savoir écrire est une souffrance ? »En France, il va être sauvé par le chemin de la littérature car il devient biographe des démunis :
« J’exerce le métier de biographe pour anonymes. Je raconte les vies de ceux qui veulent laisser une trace, même dérisoire. J’écris pour ceux qui ne trouvent pas les mots. Ceux qui pensent utile de narrer leur histoire afin qu’un membre de leur famille éclatée puisse la découvrir un jour. À chaque fois, j’ai l’impression de rédiger des messages dans des bouteilles jetées à la mer ; je sais que ceux à qui s’adressent ces livres les ouvrent à peine, quand ils ne les oublient pas dans un carton. À force, j’ai compris : on écrit pour soi. »

Lire la suite

La famille Martin, David Foenkinos

Quand la panne de la page blanche fait des miracles

Un auteur cherche à écrire son nouveau roman. Sur un pari un peu fou, il décide d’interroger la première personne qu’il aborde en traversant la rue. De cette rencontre, en écrivant sur la famille Martin, une famille ordinaire parisienne avec Madeleine, Valerie, Patrick, Lola, Jérémie et Yves, il va chambouler le quotidien, les habitudes d’un couple de 25 ans de vie commune, interroger le passé de cette grand mère à la recherche de son premier amour et permettre à Patrick Martin la force de s’opposer à son patron, à Valérie qui se confesse sur son éventuelle séparation ou encore sur l’absence de sa sœur Stéphanie.

Lire la suite

Le monde n’existe pas, Fabrice Humbert

le monde n'existe pasAdam Vollmann journaliste enquête sur le crime passionnel d’une jeune mexicaine violée et tuée par son ami d’enfance Ethan Shaw à Drysden, petite bourgade perdue peu accueillante dans le Colorado aux États Unis. Au fil des pages, plantant un décor symbolique de la vie quotidienne des étudiants de l’époque, le roman se métamorphose en enquête inhabituelle. En effet, face aux fakes news, aux références cinématographiques (Wells, Hitchcock), aux montages, aux mensonges, à la fiction, on est face à une dystopie. Et si le monde n’existait pas ? Si la rumeur le mensonge ne faisaient qu’alimenter cette enquête difficile à dénouer au milieu des souvenirs d’enfances… ? On se retrouve dans une ambiance lynchienne, sombre, en arrière-plan les paysages de Twin Peaks. « Drysden n’existait pas. Le monde n’existe pas. Le monde est une histoire pleine de bruit et de fureur. »

Editions Gallimard Janvier 2020

Dédicace avec David Foenkinos

dédicace FoenkinosDédicace avec David Foenkinos, jeudi 14 avril, à partir de 18h30.

Lire la suite