Mausolée, Louise Chennevière

« Ce mausolée aurait dû être le tien, fragile monument que je m’étais efforcée de bâtir non pas à ta gloire mais pour te détruire saccager pour toujours ton image et cet immense amour que j’avais eu de toi ».

Louise Chennevière signe son deuxième roman avec énormément de talent d’écriture.

Ce monologue introspectif nous plonge dans une relation amoureuse, une grande histoire d’amour terminée qu’elle raconte avec passion, cœur, tendresse, violence, difficulté.

Un roman charnel et sensuel pensé comme une déclaration d’amour faite à un homme parti pour une autre. Les enchainements sont naturels et relancent avec entrain les histoires, la rencontre, ce sentiment que l’appartenance à l’autre est fragile. Un très beau livre intime incisif laissant planer des silences, des doutes, des absences des remises en question et les illusions sur l’histoire d’amour.

Editions P.O.L (Août 2021)

Lire la suite

Comme la chienne, Louise Chennevière

Comme_la_chienne

Ce livre c’est une femme qui parle pour plusieurs, pour toutes les femmes.
Un recueil de nouvelles plus poignantes les unes que les autres. Une compilation de malaises, de mal-êtres, dans l’intimité d’un corps, dans un cercle restreint amical ou familial, dans les murs d’une école, d’un bureau, ou plus généralement dans une société machiste, où la femme doit être, mais pas trop. Surtout être belle, mince, s’assumer et s’aimer, mais sans parler.
Louise Chennevière parle alors pour elles, formule toutes ces peurs, ces violences, mais aussi ces fantasmes et ces tabous.

Lire la suite